Menu

Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2018

Rédigé le 21/12/2018


Département du Gard                                                                                                                    Arrondissement d’Alès

COMMUNE DE SAINT HILAIRE DE BRETHMAS

Compte rendu de séance du Conseil Municipal

Séance du 18 décembre 2018

 

Le 18 décembre 2018 à 20 heures 30 minutes, le Conseil Municipal s’est réuni, en Mairie de Saint Hilaire de Brethmas, en séance publique, sous la présidence de Monsieur Jean Michel PERRET, Maire.

 

Etaient présents : Monsieur Jean-Michel PERRET, Maire, Monsieur Rémy OFFREDI, Monsieur Pascal ATGER, Madame Evelyne RICHARD, Monsieur Sébastien ROUMIGUIE, Madame Catherine LAYRE BRUSSET, Monsieur Jacky MIALHE, Madame Meriem LAMARTI, Monsieur Nicolas FERRIERE, Monsieur Bernard VEIRUN, Madame Agnès LALANDE, Monsieur Laurent CLERC, Monsieur Bernard CREISSEN (arrivée à 20h41 ), Madame Sylvie GALTIER, Monsieur Didier CROZE, Madame Simone TEISSIER, Monsieur Patrick GUY, Mme BAUDRY-BOURGUET Maryse, Monsieur Guy TARDIEU, Madame Any RIGAL.

 

Absents excusés : Madame Béatrice BERNARD-CHAMSON, Madame Claudie HUGUET CARMONA, Madame Isabelle VALY, Madame Jasmine FRAISSE, Madame Jocelyne MEYRUEIS,  

 

Procurations :

Madame Stéphanie BRINGER HEBRARD a donné procuration à M. Patrick GUY

Monsieur Serge COSTE a donné procuration à Madame Sylvie GALTIER

                                                                      

Secrétaire de séance : Monsieur ROUMIGUIE

                                              

 

Le quorum étant réuni, Monsieur le Maire, ouvre la séance à 20h30.                                        

 Nombre de présents :     19                                              Total exprimé :                21

 Vote par procuration :     2                                                    Majorité absolue :          11

 Absents excusés :              6

                                                                                                                                                                                                                                                            

  Approbation du procès verbal de la séance du 12 septembre 2018

Le Procès-verbal est approuvé à l’unanimité                                                                                    Vote :              Pour                     14

                                                                                                                                                                                                      Contre                    0 

                                                                                                                                                                                                      Abstention             7

 

 

Arrivée de M. Bernard CREISSEN à  20h41 :

Modification du nombre de votants  et de la majorité:

Nombre de présents :     20                                               Total exprimé :                 22

 Vote par procuration :    2                                                     Majorité absolue :          12

 Absents excusés :             5

 

 

Voirie et réseau - Autorisation de dépôt de dossiers IOTA soumis à autorisation ou déclaration

 

Vu l’article L2121-29 du code général des collectivités territoriales,

Vu l’article R214-1 du code de l’environnement,

Considérant les travaux d’assainissement pluvial à réaliser sur l’année 2019,

Monsieur le Maire propose au conseil municipal de lui déléguer la compétence de déposer pour instruction auprès des services compétents de l'Etat les dossiers d'installations, d’ouvrages, de travaux et d’activités (IOTA) soumis à autorisation ou déclaration loi sur l'eau sur l’ensemble du territoire communal jusqu’au 31 décembre 2019.

 

Le conseil municipal, après en avoir délibéré et procédé au vote, décide à l’unanimité:

 

  • D’autoriser Monsieur le Maire à déposer pour instruction auprès des services compétents de l’Etat tous les dossiers d’installations, d’ouvrages, de travaux et d’activités soumis à autorisation et à déclaration au titre de l’article R214-1 du code de l’environnement,
  • Dit que cette délégation est valable sur l’ensemble du territoire communal jusqu’au 31 décembre 2019
  • D’autoriser Monsieur le Maire à effectuer toutes les démarches, adopter toutes les mesures, solliciter les aides financières et signer tous les documents de nature à exécuter la présente délibération.

Adopté à l’unanimité                    Vote :                              Pour                     22

                                                                                                                                                                                                      Contre                    0

                                                                                                                                                                                                      Abstention             0

 

FINANCES DECISION MODIFICATIVE n°2/2018

 

 

 

Vu le Code général des collectivités territoriales,

M. le Maire présente au conseil municipal les propositions de Décision Modificative n°2/2018 dont le détail est le suivant :

INVESTISSEMENT

Dépenses

Recettes

Chap.

Libellés

Montant

Chap.

Libellés

Montant

20

Immobilisations incorporelles Opérations non individualisées               

C 113-2031 "Frais d'études"

1 615,00

13

Subventions d'investissement Opération d'équipement n°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux                           C212-1341 Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux

53 404,00

21

Immobilisations corporelles               Opérations non individualisées

C113-21568 Autre matériel et outillage d'incendie et de défense civile

-1 615,00

13

Subventions d'investissement Opération d'équipement n°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux                           C421-1341 Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux

22 887,00

23

Immobilisations en cours                                 Opération d'équipement n°1501 Réhabilitation Ecole maternelle                   

C211-2313 Constructions

15 000,00

16

Emprunts et dettes assimilés C 01-1641 Emprunts en euros

-76 291,00

23

Immobilisations en cours                        Opération d'équipement n°1801    Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux                 

C421-2313 Constructions

-15 000,00

 

 

 

 

 Total

0,00

 

 Total

0,00

 

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et procédé au vote, décide à l’unanimité :

 

  • D’approuver ces propositions, par 22 voix pour, 0 voix contre et 0 abstentions.

 

Adopté à l’unanimité                    Vote :                              Pour                     22

                                                                                                                                                                                                      Contre                    0

                                                                                                                                                                                                      Abstention             0

 

Fonction publique Indemnité forfaitaire pour déplacement à l’intérieur de la résidence administrative

 

Vu la Loi n° 84-53 du 2 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale

Vu l’article 14 du décret n°2001-654 fixant les conditions et modalités de règlement des frais occasionnés par les dépenses des personnels des collectivités locales et établissements publics,

Vu l’arrêté ministériel du 5 janvier 2007 fixant le montant annuel maximum de l’indemnité pour fonctions itinérantes.

 

Monsieur le Maire rappelle aux membres du conseil municipal la délibération n° 2016/13 du 8 mars 2016 adoptée à l’unanimité et mettant en place un forfait annuel de remboursement des frais de déplacement pour le personnel qualifié d’itinérant, c’est-à-dire effectuant des déplacements réguliers à l’intérieur du territoire de la commune et ne possédant pas de véhicule de service, conformément aux dispositions de l’arrêté ministériel du 5 janvier 2007.

 

Monsieur le Mairie rappelle que ce forfait concerne les fonctions itinérantes suivantes :

  • Agent de service polyvalent restauration scolaire, garderie et entretien des locaux communaux
  • Agent territorial spécialisé des écoles maternelles réalisant la garderie sur un autre site communal que l’école maternelle.

Compte tenu des nombreux trajets effectués également par le personnel d’animation, responsable des ALP et de l’ALSH, ainsi que par l’agent en charge de la communication et de l’organisation des manifestations, Monsieur le Maire propose au Conseil Municipal de rajouter ce personnel à la liste des bénéficiaires de l’indemnité forfaitaire annuelle de déplacement à l’intérieur de la résidence administrative fixée à 100,00€.

 

Il précise que les crédits nécessaires seront inscrits au budget.

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et procédé au vote, décide à l’unanimité :

 

  • de dire que les fonctions essentiellement itinérantes à l’intérieur de Saint Hilaire de Brethmas sont celles définies ci-après :
  • Agent de service polyvalent restauration scolaire, garderie et entretien des locaux communaux
  • Agent territorial spécialisé des écoles maternelles réalisant la garderie sur un autre site communal que l’école maternelle.
  • Agent d’animation, responsable des ALP (accueil de loisirs périscolaire) et de l’ALSH (accueil de loisirs sans hébergement)
  • Agent en charge de la communication et de l’organisation des manifestations

 

  • de Fixer à 100,00€ l’indemnité forfaitaire annuelle de déplacement à l’intérieur de la résidence administrative.

Adopté à l’unanimité                    Vote :                              Pour                     22

                                                                                                                                                                                                      Contre                    0

                                                                                                                                                                                                      Abstention             0

 

Fonction publiqueIndemnité forfaitaire pour déplacement à l’intérieur de la résidence administrative – stagiaires périscolaire jusqu’en septembre 2019

 

Vu le décret n°2001-654 du 19 juillet 2001 fixant les conditions et les modalités de règlements des frais occasionnés par les déplacements des personnels des collectivités locales et établissements publics mentionnés à l'article 2 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et abrogeant le décret n° 91-573 du 19 juin 1991

Vu la délibération n°2016/13 du conseil municipal du 8 mars 2016 portant définition d’une indemnité forfaitaire pour déplacement à l’intérieur de la résidence administrative

Considérant les missions confiées aux trois stagiaires actuels en charge du périscolaire et extrascolaire (restauration scolaire, garderie et animation ALSH), qui nécessitent des déplacements réguliers à l’intérieur du territoire de la commune et ne possédant pas de véhicules de service.

Considérant les temps d’engagement des trois stagiaires actuels en charge du périscolaire et extrascolaire, présents jusqu’en septembre 2019,

Monsieur le Maire propose au conseil municipal d’établir une indemnité forfaitaire de déplacement à l’intérieur de la résidence administrative pour ces stagiaires utilisant leurs véhicules personnels pour réaliser les missions confiées par la commune de Saint Hilaire de Brethmas.

Il précise que les crédits nécessaires seront inscrits au budget.

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et procédé au vote, décide à l’unanimité:

 

  • De dire que les fonctions des stagiaires en charge du périscolaire et extrascolaire sont des fonctions essentiellement itinérantes à l’intérieur de Saint Hilaire de Brethmas.
  • De Fixer à 70,00€ l’indemnité forfaitaire de déplacement à l’intérieur de la résidence administrative pour ces missions en raison de leurs présences effectives jusqu’en septembre 2019.

Adopté à l’unanimité                    Vote :                              Pour                     22

                                                                                                                                                                                                      Contre                    0

                                                                                                                                                                                                      Abstention             0

 

Fonction publique - Création d’emploi d’agent de maitrise principal– avancement de grade 2019

Monsieur le Maire rappelle la délibération du 11 juillet 2011 par laquelle les membres du Conseil Municipal ont fixé le taux d’avancement de grade à 100% conformément aux dispositions introduites par l’article 35 de la Loi du 17 février 2007 qui précise que les collectivités fixent les taux promus-promouvables pour les avancements de grade des agents remplissant les conditions.

Considérant les possibilités d’avancement de grade dans le grade d’agent de maitrise principal pour l’année 2019,  le Maire propose au Conseil Municipal la création de l’emploi suivant :

  • Un emploi permanent à temps complet d’agent de maitrise principal

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et procédé au vote décide à l’unanimité:

 

  • De créer à compter du 1er janvier 2019
  • Un emploi permanent à temps complet d’agent de maitrise principal

 

  • Précise que les crédits suffisants seront prévus au budget de l'exercice.

 

Adopté à l’unanimité                    Vote :                              Pour                     22

                                                                                                                                                                                                      Contre                    0

                                                                                                                                                                                                      Abstention             0

 

 

 

Institutions et vie politique - Motion pour la mise en place sur notre commune de moyens éducatifs en direction des jeunes.

 

Le conseil municipal, réuni en séance plénière ce mardi 18 décembre 2018, tient à attirer l’attention de l’Etat sur la nécessité, pour les communes appartenant à la « première couronne » d’Alès (tout au moins pour celles qui le souhaitent) de la mise en place d’un véritable dispositif humain de type prévention, animé par une association support ou par un dispositif de médiation sociale.

 

En effet, les nombreuses incivilités, dégradations régulières et conduites addictives que nous constatons quasi-quotidiennement, non seulement nous préoccupent et nous interrogent, mais elles induisent aussi un climat délétère au sein de notre population avec son corollaire inévitable : la stigmatisation des jeunes.

 

Le phénomène auquel nous assistons aujourd’hui, c’est que de plus en plus de jeunes mineurs âgés de 14, 15, 16 ans occupent l’espace public en groupe et à des heures indues sans visiblement que les parents s’en émeuvent…

 

C’est bien parce que nous sommes conscients de ces dangers pour notre jeunesse et que nous avons la certitude d’un rôle à jouer dans leur devenir, que nous faisons appel aux pouvoirs publics pour nous aider dans cette mission car il s’agit tout à la fois :

- De prévenir les situations à risques (lutter contre les conduites addictives et les mauvaises influences),

- D’avoir une attention particulière auprès du public jeune pour une approche professionnelle de qualité,

- De réguler les tensions et les conflits par une intervention directe,

- D’être attentif au partage de l’espace public et à la « conquête » négative de cet espace,

- Reconnecter le dialogue élus/jeunes par un pacte civique de respect mutuel,

- Améliorer la cohabitation des populations, adultes et jeunes confondus, et par voie de conséquence, le climat social,

- Participer à la mise en place de réponses diversifiées et reconnecter les jeunes avec leur projet professionnel ou personnel,

- Faire prendre conscience aux parents de leur rôle et de leur devoir.

 

Le conseil municipal, conscient de ces enjeux fondamentaux de cohésion sociale et du « mieux vivre ensemble » souhaite, par-delà les compétences dévolues à chaque collectivité territoriale, qu’un véritable plan pour la jeunesse soit mis en œuvre, associant l’Etat par les crédits alloués à la politique de la ville pour les communes en « veille active », le conseil départemental au travers de sa compétence jeunesse et prévention spécialisée, la communauté d’agglomération par l'affirmation de la place des jeunes contenue dans la réactualisation du projet de territoire et bien entendu, la commune sur son budget dédié.

 

Au nom du principe d’équité de traitement des territoires et des personnes qui y vivent, nous pensons aujourd’hui que le compte n’y est pas.

 

En effet, les politiques publiques mises en œuvre échappent pour une bonne part aux communes péri-urbaines et que dire des dispositifs spécifiques qui, depuis les nouvelles conditions d’éligibilité de la politique de la ville, nous laissent à la porte des co-financements.

 

Très récemment, une initiative collégiale portée par les communes de Saint Martin de Valgalgues, Saint Hilaire de Brethmas, Cendras et Saint Julien les Rosiers demandant l’extension de la prévention spécialisée (portée sur Alès et La Grand’Combe par l’association Avenir Jeunesse) sur leurs territoires, s’est soldée par la lassitude des demandeurs et l'absence regrettable de réponse à nos sollicitations.

 

Le conseil municipal de Saint Hilaire de Brethmas redit avec force l’importance de s’engager dans une démarche réelle de prévention pour notre jeunesse, co-construite avec les partenaires institutionnels et financiers, en aidant nos communes à s’octroyer des moyens humains afin que l’action éducative devienne une priorité pour l’épanouissement des jeunes et leur quête d’autonomie.

 

La prévention ne doit plus être le parent-pauvre des politiques publiques jeunesse.

 

C'est la raison pour laquelle le conseil municipal de Saint Hilaire de Brethmas souhaite mettre en place en amont, une politique enfance-jeunesse ambitieuse placée sous le sceau de « l’éducation d’abord ». De ce fait, il encourage le projet de prévention spécialisée qui est d’abord une volonté de comprendre, d’écouter et de proposer dans le contexte contraint des lois de la République comme moyen de se structurer et de devenir adulte-citoyen.

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et procédé au vote, décide à la majorité :

  • D’ADOPTER la motion pour la mise en place sur notre commune de moyens éducatifs en direction des jeunes.

Adopté à la majorité                     Vote :                              Pour                     17

                                                                                                                                                                                                      Contre                    5

                                                                                                                                                                                                      Abstention             0

 

Institutions et vie politique –   Motion pour le maintien d’une justice de proximité

 

Le projet de loi sur la justice, actuellement soumis au débat parlementaire, est inacceptable.

 

Inacceptable quant à la méthode adoptée, puisque, par le jeu d’amendements de dernière heure n’ayant fait l’objet d’aucune consultation, les négociations conduites avec l’ensemble des interlocuteurs de la Chancellerie depuis des mois ont été mises à néant.

 

Inacceptable quant au fond, puisque, sous couvert de spécialisation, il aura pour effet à court terme de vider les juridictions d’une part importante de leurs compétences.

 

Ce texte conduit inexorablement :

  • à la départementalisation des Tribunaux de Grande Instance et la répartition des contentieux entre eux, y compris au-delà des frontières d’un département ;
  • au regroupement des cours d’appel et à leur spécialisation, avec le double effet d’engorgement de juridictions trop importantes en taille et déjà surchargées et d’éloignement du justiciable de son juge,
  • le tout sans aucune économie budgétaire.

 

Il s’inscrit dans le droit fil du décret qui a transféré le contentieux de Sécurité Sociale en appel de cours de taille moyenne, fonctionnant bien, vers des cours qui ne pourront pas traiter ces dossiers supplémentaires dans des délais raisonnables.

 

En prévoyant l’expérimentation de la spécialisation dans cinq régions administratives, soit environ la moitié des cours d’appel, le projet de loi entend, en réalité, opérer des transferts de compétences qui deviendront irréversibles.

 

En s’en remettant à des ordonnances et à des décrets pour l’application de cette future loi, le Gouvernement entend agir unilatéralement et faire fi des avis recueillis au cours des négociations et émis par l’ensemble des acteurs du monde de la justice comme, plus récemment, par le Défenseur des Droits.

 

Au moment où les territoires français sont soumis chaque jour davantage à des sacrifices nouveaux et à la réduction des services publics, le démantèlement programmé de l’organisation judiciaire ne peut être accepté.

 

Il est donc demandé à la garde des Sceaux et au groupe parlementaire de la majorité de soumettre au vote de la représentation nationale un projet de loi conforme aux principes constitutionnels d’égalité des citoyens devant la loi et de libre accès au juge, sur l’ensemble du territoire français.   

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et procédé au vote, décide à l’unanimité:

  • D’ADOPTER la motion pour le maintien d’une justice de proximité 

Adopté à l’unanimité                    Vote :                             Pour                      22

                                                                                                                                                                                                      Contre                    0

                                                                                                                                                                                                      Abstention             0

 

Compte rendu du maire (article L 2122-23 délégation d’attributions du conseil municipal au Maire)

ØDécision 2018-23 du 28 novembre 2018 portant engagement de la responsabilité contractuelle des entreprises ATIV Etanchéite et Agniel

Vu le marché de travaux portant sur des opérations de réhabilitation et d’extension de l’école maternelle et notamment le lot n°12 attribué à la société AGNIEL (plomberie-sanitaires) et le lot n°2 attribué à la société ATIV (étanchéité) par décision rectificative du Maire n°2018-08 du 24 avril 2018.

 

Vu le déroulement des travaux et notamment :

Considérant les percements réalisés par la société AGNIEL lors de l’installation des events, constatés le 10 avril 2018 et inscrits dans le PV n°24 du 16 avril 2018,

Considérant les demandes réitérées de réparation des fuites constatées en toiture par M. Delassus, maître d’œuvre à la société ATIV étanchéité, consignées dans les procès-verbaux de chantier (PV de chantier du 05 mars 2018, 14  mars 2018, 19 mars 2018, 27 mars 2018, 09 avril 2018,).

Considérant le procès-verbal de constat du 11 avril à 14h00 dressé par Monsieur le Maire de Saint Hilaire de Brethmas témoignant de la présence d’eau à l’intérieur de l’école affectant les cloisons et le sol,

Considérant le devis de la société MJM, titulaire du Lot n°5 (cloisons, doublages, faux-plafonds) pour le changement de ces cloisons d’un montant de 7672,50€ HT

Considérant que la responsabilité contractuelle des entreprises AGNIEL titulaire du lot n°12 (Plomberie-sanitaires) et ATIV titulaire du lot n°2 (Etanchéité) pour la réalisation des percements cités ci-dessus et l’absence de réparation de ces derniers ayant engendré un préjudice est engagée,

 

Le Maire de Saint Hilaire de Brethmas, DECIDE :

De mettre à la charge des entreprises AGNIEL et ATIV le montant des changements des cloisons rendus nécessaires selon la répartition suivante :              20% à la charge de la société Agniel

                                                    80% à la charge de la société Ativ étanchéité

 

  • Finances - Virements de crédits n°1/2018 et n°2/2018

 

BUDGET 2018- Section INVESTISSEMENT (DEPENSES) - Virement de crédits n° 1/2018

 

BUDGET 2018- Section INVESTISSEMENT (DEPENSES) - Virement de crédits n° 1/2018

Ouverture de crédits/Investissement

Prélèvements/Investissement

Fct./Art.

Libellés

Montant

Fct./Art.

Libellés

Montant

Opérations non individualisées

 

 

Opérations non individualisées

 

 

020-2031

Frais d'études

4 941,00

831-2031

Frais d'études

7439,00

113-2033

Frais d'insertion

198,00

 

 

 

412-2033

Frais d'insertion

1000,00

 

 

 

831-2033

Frais d'insertion

1000,00

 

 

 

020-2051

Concessions et droits similaires

300,00

 

 

 

 

Sous Total Chapitre 20 (1)

7 439,00

 

Sous Total Chapitre 20 (1)

7439,00

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

020-2033

Frais d'insertion

100,00

212-2031

Frais d'études

600,00

33-2033

Frais d'insertion

100,00

 

 

 

324-2033

Frais d'insertion

200,00

 

 

 

411-2033

Frais d'insertion

100,00

 

 

 

96-2033

Frais d'insertion

100,00

 

 

 

 

Sous Total Chapitre 20 (2)

600,00

 

Sous Total Chapitre 20 (2)

600,00

 

TOTAL CHAPITRE 20

8039,00

 

TOTAL CHAPITRE 20

8039,00

Opérations non individualisées

 

 

Opérations non individualisées

 

 

020-2135

Installations générales, agencements, aménagements des constructions

7 272,00

822-2111

Terrains nus

10 669,00

33-2135

idem ci-dessus

1 572,00

 

 

 

61-2135

idem ci-dessus

172,00

 

 

 

020-21568

Autre matériel et outillage d'incendie et de défense civile

1 653,00

 

 

 

 

Sous total Chapitre 21 (1)

10 669,00

 

Sous total Chapitre 21 (1)

10 669,00

Opération d'équipement

N°1704 Zéro Phyto

 

Opération d'équipement

N°1704 Zéro Phyto

 

823-2188

Autres immobilisations corporelles

5 000,00

823-2182

Matériel de transport

5 000,00

 

Sous total Chapitre 21 (1)

5 000,00

 

Sous total Chapitre 21 (1)

5 000,00

 

TOTAL CHAPITRE 21

15 669,00

 

TOTAL CHAPITRE 21

15 669,00

 

 

 

 

 

 

BUDGET 2018- Section INVESTISSEMENT (DEPENSES) - Virement de crédits n° 1/2018

Ouverture de crédits/Investissement

Prélèvements/Investissement

Fct./Art.

Libellés

Montant

Fct./Art.

Libellés

Montant

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

020-2313

Constructions

27 078,00

212-2313

Constructions

46 657,00

33-2313

Constructions

4 927,00

 

 

 

324-2313

Constructions

4 308,00

 

 

 

411-2313

Constructions

8 984,00

 

 

 

96-2313

Constructions

1 360,00

 

 

 

 

Sous Total chapitre 23 (1)

46 657,00

 

Total chapitre 23 (1)

46 657,00

Opérations non individualisées

 

 

Opérations non individualisées

 

 

831-2315

Installations, matériel et outillages techniques

50 000,00

412-2312

Terrains

50 000,00

 

Sous Total chapitre 23 (2)

50 000,00

 

Total chapitre 23 (2)

50 000,00

 

TOTAL CHAPITRE 23

96 657,00

 

TOTAL CHAPITRE 23

96 657,00

 

TOTAL Chapitres 21 & 23

112 326,00

 

TOTAL Chapitres 21 &23

112 326,00

           

BUDGET 2018- Section INVESTISSEMENT (RECETTES) - Virement de crédits n° 1/2018

Ouverture de crédits/Investissement

Prélèvements/Investissement

Fct./Art.

Libellés

Montant

Fct./Art.

Libellés

Montant

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

421-1341

Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux

571,00

212-1341

212-1341

571,00

 

Total chapitre 13

571,00

 

Total chapitre 13

571,00

           

BUDGET 2018- Section FONCTIONNEMENT (DEPENSES) - Virement de crédits n° 1/2018

Ouverture de crédits/Fonctionnement

Prélèvements/Fonctionnement

Fct./Art.

Libellés

Montant

Fct./Art.

Libellés

Montant

021-6532

Frais de mission

330,00

021-6335

Formation

800,00

70-6541

Créances admises en non valeur

470,00

 

 

 

 

Total Chapitre 65

800,00

 

 Total Chapitre 65

800,00

           
               

 

BUDGET 2018- Section INVESTISSEMENT (DEPENSES) - Virement de crédits n° 2/2018

Ouverture de crédits/Investissement

Prélèvements/Investissement

Fct./Art.

Libellés

Montant

Fct./Art.

Libellés

Montant

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

Opération d'équipement

N°1801 Mise en accessibilité réglementaire Bâtiments communaux

 

020-2313

Constructions

22 254,00

421-2313

Constructions

22 254,00

 

Total chapitre 23

22 254,00

 

Total chapitre 23

22 254,00

           

BUDGET 2018- Section FONCTIONNEMENT (DEPENSES) - Virement de crédits n° 2/2018

Ouverture de crédits/Fonctionnement

Prélèvements/Fonctionnement

Fct./Art.

Libellés

Montant

Fct./Art.

Libellés

Montant

020-64111

Rémunération principale titulaires

32327,00

020-64118

Autres indemnités titulaires

35230,00

023-64111

Rémunération principale titulaires

7 518,00

023-64118

Autres indemnités titulaires

4958,00

33-64111

Rémunération principale titulaires

2312,00

211-64118

Autres indemnités titulaires

4529,00

412-64111

Rémunération principale titulaires

6581,00

810-64118

Autres indemnités titulaires

18517,00

421-64111

Rémunération principale titulaires

6474,00

 

 

 

810-64111

Rémunération principale titulaires

8022,00

 

 

 

 

Total Chapitre 012

63 234,00

 

Total Chapitre 012

63234,00

                   

 

Une Minute de silence est effectuée en hommage aux victimes de l’attentat de Strasbourg ainsi qu’aux personnes décédées dans la lutte des gilets jaunes.

 

 L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 21h19  

  Fait à Saint Hilaire de Brethmas, le 19 décembre 2018


CR du 18 décembre 2018.pdf CR du 18 décembre 2018