Menu

Masques

Rédigé le 16/04/2020

Dans le cadre de la crise sanitaire et des nombreuses demandes de masques de la part de la population, je vous remercie de bien vouloir porter à la connaissance de vos lecteurs, la position et les actions engagées par la commune à ce sujet.

Le chef de l'État s'est exprimé. "L'État devra permettre à chaque Français de se procurer un masque" après le 11 mai a annoncé Emmanuel Macron. Chaque Français sera doté d'un "masque grand public". Son port pourra devenir "systématique" pour les professions les plus exposées, notamment dans les transports.

Suite à cette annonce, nous avons déjà procédés à la commande de 2000 masques chirurgicaux normalisés qui sont en attente de livraison. D’autres sont en commande avec Alès Agglo. Il est cependant très compliqué de fournir l’ensemble de la population avec les garanties nécessaires, c’est-à-dire, avec des masques homologués. Également en commande, des bornes de distributeurs de gel hydroalcoolique afin de sécuriser l’accès aux bâtiments municipaux.

L’État s’est engagé à fournir, pour le 11 mai, des masques homologués et de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger le personnel, les enseignants et les enfants des écoles. Nous veillerons à ce que les mesures annoncées soient respectées sur la commune. La situation évolue tous les jours sur les normes, le respect du cahier des charges dans l’élaboration des masques. Comme le rappelle le président de l'association des maires de l’Aisne « On ne peut pas acheter des masques pour se rendre compte par la suite que ce n'est pas ce qu'il fallait. »

À défaut de suivre la normalisation en vigueur, la fabrication artisanale de masques peut être utile et bien entendu, la municipalité ne s’y oppose pas. Néanmoins, la commune ne peut encourager la distribution de masques « faits maisons » non homologués, il en va de la responsabilité pénale et administrative à charge communale. Le moyen le plus sûr d’éviter toute contamination, d’ici le 11 mai, reste un strict respect du confinement, d’éviter au maximum les déplacements et les contacts en attendant les futures évolutions et les réponses adéquates. Rappelons que la situation évolue vite et qu’un point est fait régulièrement par le gouvernement. Nous sommes bien sûr en communication constante avec les autres instances territoriales : la Préfecture, Alès agglomération, le département et la région et nous vous tiendrons informés des nouvelles évolutions communales.

Le Maire, Jean Michel PERRET